47ème séance plénière de la Conférence du Rhin supérieur

A l’occasion de la séance plénière de la Conférence du Rhin supérieur tenue en visioconférence, Bärbel Schäfer, Regierungspräsidentin de Freiburg et présidente en exercice, a dressé le bilan de son année de présidence. "En cette année marquée par la pandémie, la coopération transfrontalière dans le domaine de la santé a été au centre des activités de la Conférence du Rhin supérieur. A l'avenir, en cas de pandémie, il faudra que les décisions politiques prises au niveau de l’Union européenne et des gouvernements nationaux tiennent compte des préoccupations des habitants des régions frontalières. Nous allons nous engager pour cela", a déclaré Mme Schäfer.

Résultats du congrès sur la pandémie

Mme Schäfer, s'est réjouie que la Conférence du Rhin supérieur ait confirmé à l'unanimité les résultats du congrès tri-national sur la pandémie qui s'est tenu fin novembre. "Les partenaires allemands, français et suisses se sont accordés sur le fait que les enseignements de la crise sanitaire serviront à développer une future stratégie transfrontalière de gestion des pandémies", a déclaré Mme Schäfer. Les principales conclusions de l'événement portent sur la nécessité d'une collecte de données interopérables pour l'identification transfrontalière des contacts en cas de maladies infectieuses et d'une mise en réseau plus poussée des centres de contrôle et des cellules de crise régionales et nationales. Les résultats du congrès sont publiés sur le site internet de la Conférence du Rhin supérieur. Le 10 décembre, le Conseil Rhénan délibèrera également sur cette thématique.

Accord-cadre UE-Suisse

L'étude commandée par la Conférence du Rhin supérieur pour évaluer l’impact de l'échec de l'accord-cadre entre l'Union européenne et la Suisse a également été présentée lors de la réunion. L’analyse d’impact de l'institut de recherche économique suisse "BAK Economics" montre concrètement que sans relations réglementées entre la Suisse et l’Union européenne, la compétitivité, la croissance et globalement la prospérité de l'espace économique tri-national du Rhin supérieur, sont menacées à long terme. Afin de parer à ces probables évolutions, la Conférence du Rhin supérieur a formulé des recommandations d'actions qu’elle présentera la semaine prochaine à la Commission intergouvernementale franco-germano-suisse. Il s'agit par exemple de donner davantage de poids à la voix des régions frontalières en se concertant avec d'autres espaces frontaliers et les Etats nationaux concernés. L'étude peut être consultée sur le site Internet de la Conférence du Rhin supérieur.

Développement du sport dans le Rhin supérieur

Une étude portant sur une planification commune et transfrontalière du développement du sport dans le Rhin supérieur a également été présentée. L'étude de l'Institut pour le développement des installations sportives (ISE) met pour la première fois à la disposition des villes, des communes et des collectivités territoriales, des éléments de planification qui tiennent compte de tous les aspects locaux et régionaux du sport. Elle révèle les déficits de coopération transfrontalière dans le domaine du sport relevés par les clubs consultés dans le cadre de cette étude. Cela concerne tant la coopération avec les clubs des pays voisins, que l'utilisation des installations sportives des régions voisines. Les clubs sportifs du Rhin supérieur souhaitent à l’avenir disposer de davantage d'informations sur les possibilités de financement et de mise en réseau avec les clubs sportifs et les fédérations des régions voisines.

La présidence de la Conférence du Rhin supérieur sera assurée l’année prochaine par Beat Jans, Président du Conseil d’Etat du canton de Bâle-Ville. "En 2022, nous souhaitons apporter une contribution substantielle à la poursuite du renforcement de l'espace de travail et de vie tri-national dans la région du Rhin supérieur", a déclaré M Jans. Il s'agit en particulier de défendre les intérêts du Rhin supérieur auprès des gouvernements nationaux et de l'Union européenne. L'accent sera mis sur les thèmes transversaux considérés comme prioritaires, à savoir la lutte contre les pandémies, la protection du climat et la numérisation.

Retour

© 2010-2024 Conférence franco-germano-suisse du Rhin supérieur